Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/02/2009

Construction: le pilier de la relance?

 

PHOTO SDRB.jpg

 

Désignée comme le pilier de la relance économique par le gouvernement fédéral, la construction devrait bénéficier des mesures suivantes :

• La réduction de la TVA de 21 à 6% sur la première tranche de 50.000 € pour toutes les nouvelles constructions d’habitations ;
• La généralisation, à l’ensemble du territoire, de la mesure de réduction à 6% de la TVA pour les rénovations après démolition. Cette mesure était jusqu’à présent limitée à 32 centres urbains ;
• La réduction de la TVA de 12% à 6% pour la construction de logements sociaux publics ;
• L’extension des investissements économiseurs d’énergie (par ex. l’isolation des murs et des sols) pouvant donner droit à un avantage fiscal.

Photo: Immeuble de logements SDRB - Concours – 2ème Lauréat – Promoteur SDS – /Arch. ART & BUILD / Image : Quick-it

26/02/2009

Plan de relance

construction_610232.jpgLe plan de relance du gouvernement, centré en grande partie sur la construction, devrait avoir des effets positifs sur l’activité du secteur, dans la mesure où il visera à répondre à une série de besoins essentiels, dont la nécessaire amélioration des performances énergétiques du parc immobilier. L’élargissement de la réduction fiscale pour des travaux ‘économiseurs d’énergie’ contribuera également à réduire le prix d’une construction neuve, renforçant de la sorte la position concurrentielle de l’investissement immobilier.

La réduction de TVA accordée pour le logement familial (6% au lieu de 21% sur la première tranche de 50.000 €) devrait favoriser simultanément la réalisation de travaux complémentaires ainsi que la vente de logements neufs. Parallèlement elle devrait stimuler la mise en chantier de logements déjà autorisés et éventuellement le développement de nouveaux projets. L’objectif serait d’atteindre en 2009 une croissance du secteur de 3% (incidence de 0,3% sur le PIB). Il reste qu’il y a loin de la coupe aux lèvres et que, depuis quelques mois, la croissance du secteur est négative. Dans le meilleur des cas, ces mesures contribueraient donc à maintenir l’activité en 2009.