Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/03/2010

Quand la toile se fait design

plafond.jpgBarrisol, une société qui oscille entre innovation et design. Elle est un des leaders du plafond tendu. Depuis 40 ans, elle commercialise un procédé consistant à utiliser des toiles pour couvrir des plafonds. Aujourd’hui, elle va plus loin en transposant ce principe au revêtement mural et à la création d'objets. Rencontre avec Philippe Mahieu, sales director benelux.

Présentez nous la société Barrisol.

Nous avons été les premiers à avoir créé le plafond tendu, démontable et remontable. Ce système a un très beau rendu et est très acoustique. Depuis les années 70, nous n’avons cessé d’innover en basant toujours nos actions sur la sécurité, la performance, la technique, l’efficacité, l’esthétique et la qualité. Notre but ? Présenter des produits avec un niveau unique de technique et d’esthétique.

Comment fonctionne le plafond tendu ?

C’est une toile qui est étirée de mur en mur grâce à des lisses. Elles sont fixées sur la périphérie des murs et restent apparentes après la pose du plafond tendu. En PVC, elles sont 100% recyclables. Via ce même système, il est aujourd’hui possible de réaliser des cloisons et des murs en 3D. Concaves ou convexes. Sans oublier que Barrisol offre une multitude de possibilités d’aménagement, pour personnaliser un espace ou créer une signalétique. Avec des imprimés de toutes sortes, entre autre.

DSC_0332.JPG

C’est-à-dire ?

Nos plafonds et nos murs participent grandement à la décoration intérieure d’une maison. Sur la toile, sont imprimés motifs, dessins, reproductions et même photos. Il est également possible de choisir des tissus en velours. Elles sont associées aux 150 teintes et finitions disponibles. Cela permet une personnalisation extrême de votre pièce. Paysage champêtre, forêt, fleur, animal, ville et même votre portrait, tout est possible. Grâce à ces décors imprimés, vous créez une pièce reflétant vos envies et goûts personnels.

 
DSC_0412.JPG

Et avec des jeux de lumière aussi…

Oui, en effet. Grâce à différents types de spots, nous pouvons sculpter les volumes de votre pièce et mettre en exergue les différents imprimés de vos plafonds ou murs. Nos systèmes lumineux sont parfois munis de dispositifs de variations de couleurs. Cette solution confère un design unique à votre intérieur.

DSC_0338.JPG

Avec ce système, aujourd’hui, vous allez encore plus loin en fabriquant des lampadaires très design. Ils allient la toile tendue, les imprimés et la lumière.

Exactement. Et, c’est grâce à ces nouvelles créations, que nous participons au parcours Design organisé par Batibouw. Nous avons utilisé la souplesse de nos toiles et la flexibilité des profils en aluminium, pour donner vie à de véritables meubles lumineux très stylisés. Toutes les formes peuvent être réalisées. De la plus classique à la plus avant-gardiste. C’est une immense liberté dans l’inventivité.

05/03/2010

Faire sauter le bouchon ... vers la maison

Le liège sur vos murs et vos sols ? Ce serait pousser le bouchon un peu trop loin ? Apparemment non. Aujourd’hui, le liège est utilisé comme revêtement mural et pour le plancher. Produit chaud, pur et environnemental, ses avantages sont nombreux. Petit tour d’horizon de ce matériau anti-allergique, isolant et esthétique!

DSC_0023.JPGD’où provient-il ? De l’écorce du chêne-liège. Celle-ci est comprimée, avant de recevoir des résines et d’autres additifs. Ceci fait, le mélange est pressé en gros blocs puis scié. Cela fait du liège, un matériau écologique.

De plus, il résiste très bien à l’humidité. Et, quel meilleur exemple que les bouchons des bouteilles de vin super résistants ! Il peut, donc, être appliqué dans les salles de bain, les cuisines ou d’autres endroits à taux d’humidité élevé. Il peut jouer également le rôle d’isolant thermique car sa substance absorbe la chaleur ambiante et la garde et maintient longtemps dans la pièce. Pour isoler convenablement la maison contre le froid, vous pouvez opter pour le liège décoratif mais aussi pour tout un éventail de plaques, de feuilles ou de grains de liège. N’oubliez pas que grâce à une isolation de qualité, vous engendrerez des économies d’énergie qui auront un impact non négligeable sur votre portefeuille !

Mettez des bouchons dans vos oreilles et vous n’entendrez plus rien. Faites de même sur vos murs et vous obtiendrez un intérieur insonorisé à l'acoustique de qualité. Car oui, le liège gobe les bruits et lutte contre les résonances. De surcroit, il freine la vitesse du son, réduisant, en conséquent les sons ambiants.

Autre avantage du liège : il est salubre. Dès lors, il n’attire pas la poussière. Se lavant aisément à sec ou avec de l’eau, il représente donc le revêtement de sol facile d’entretien pour votre habitation.

Et donc, quelles solutions s’offrent à vous pour installer du liège dans votre intérieur?

Premièrement, les dalles. Souvent rectangulaires, de temps à autre, carrées, elles sont épaisses et formées d’un sol bloc. Ensuite, il existe aussi le parquet, conçu de tranches de liège. Celles-ci sont munies d’une couche inférieure en liège, d’une couche MDF et d’une couche décorative de liège. Striées et languetées, l’installation peut se faire de manière flottante, c’est-à-dire où la colle est uniquement appliquée entre l’entaille et la languette. Attention, il convient de ne pas l’ajuster au sein de pièces humides. Le liège laminé s’avère être aussi une solution. Tout comme le liège en rouleaux.

Reste un facteur important, le prix. Les carreaux de liège jouissent tous des mêmes caractéristiques mais peuvent, cependant, différer en termes de motif, de teinte ou encore de dimension. En effet, suivant l’aspect et la réalisation, les coûts sont variables. Une chose est fixe : le prix du revêtement en liège offre un prix semblable à celui d’autres revêtements comparables. Sans oublier que le liège permet des économies en dépenses énergétiques.

En résumé : sentir le bouchon ? Pour le vin, c’est une très mauvaise nouvelle ! Pour votre maison, une solution non négligeable !

28/02/2010

Les murs annoncent la couleur

Peindre un mur, c’est créer une ambiance, une atmosphère dans une pièce. C’est mettre une partie de sa personnalité aussi. Pour réveiller votre maison, les couleurs ne manquent pas. La gamme est immense. Comme le stylisme, l’habillement de vos murs est soumis aux nouveautés. Les années passent, les modes changent, et les couleurs autour de nous aussi. Alors, qu’en est-il de 2010. Plein phare sur la tendance.

DSC_0317.JPGEn 2010, les pinceaux jouent une symphonie de couleurs ! Le jaune tiendra le haut du pavé cette année. Il va tonifier et remuer certaines pièces en y créant une ambiance stimulante et contemporaine. Le vert est aussi très présent dans de nombreux nuanciers de différentes marques. La nécessité de défendre la planète contre la pollution et le réchauffement climatique nous sensibilise à la sauvegarde de notre terre et de l’environnement. Et, quelle couleur symbolise aussi bien le thème « nature » que le vert ? La teinte 2010 est fraiche, intense et plus ardente que jamais. Finalement, la tendance du violet continuera cette année. Ce coloris riche, opulent et fastueux s’invite de plus en plus souvent dans nos maisons.

Pourquoi ces trois couleurs sont au centre des attentions ? Selon Maryvonne Harot, conseillère Couleur Levis (palais 3), « le thème de cette année est la reconquête. Nous avons noté un besoin évident de vivre dans un lieu serein et calme. La crise économique et la protection de l’environnement sont anxiogènes et nous plongent dans la sinistrose. Cette situation nous fait prendre conscience qu’il est capital de retenir du passé ce qu’il y a eu de positif. En parallèle, nous voulons faire naître de nouvelles valeurs. Comment sortir de la morosité ? Avec des couleurs flashy, joyeuses et pastel. »

De la couleur aux robes de papier

Vos murs s’illuminent de couleurs mais ils peuvent aussi revêtir des robes imprimées. Car, une autre piste pour apporter du caractère à votre pièce est le papier peint. Il tient aussi le haut de l’affiche. La tendance 2010 en la matière puise ses inspirations dans l’art nouveau ou dans les années 50. Le métallisé, le blanc ou le noir débarquent en petites doses sur nos murs. Les lés se plongent dans le rétro et les effets de matières ou de couleurs, pour ensorceler nos intérieurs.

1.jpg

« La tendance va à des imprimés argentés ou dorés mixés à une base mate et assez neutre comme le gris ou le beige. La matière actuelle est tournée de plus en plus vers le tissu », précise Véronique, vendeuse de papiers peints sur Batibouw (palais 3). Le prix par rouleau oscille entre 80 à 100 euros. Le tissu, quant à lui, est venu au mètre avec un tarif d’environ 30, 35 euros le mètre. « Et, côté meilleure vente, nous écoulons surtout du papier haut de gamme particulier et original, du velours ainsi que du lin tissé. Les murs s’habillent d’étoles luxuriantes, riches. C’est de la haute couture ! », précise encore la spécialiste.

Non à l’uni ! Oui au mélange !

Un seul mot d’ordre : bannir l’uni et l’homogène. L’année 2010 se centre sur le métissage et le mixage de plusieurs coloris. Cette règle s’applique autant pour le papier peint que pour la peinture. « Nous sortons deux fois par an, une gamme de 18 teintes à combiner, à associer », explique Jean-Luc Capron, Conseiller Levis. « Une seule couleur pour illuminer son intérieur ? C’est fini. Pour embellir une pièce, mettre en valeur son volume, ses perceptives, il faut trois couleurs ! Une lumineuse, une neutre, une flashy. » Il convient de les appliquer en fonction de la lumière ! Pour tirer le meilleur parti des rayons du soleil et des lampes. L’accent plus foncé sera à appliquer en contre-jour. Grâce à ce jeu de couleurs et de lumière, il est possible de structurer votre intérieur, de créer d’agréables espaces à vivre et de modifier la perception de l’espace à votre avantage. Votre maison gagnera en personnalité et en caractère.

Même comportement pour le papier peint. Pour une vendeuse d’un stand de Batibouw, spécialisée dans la question, « il est courant de choisir un accent, c’est-à-dire un papier de caractère avec des imprimés, des dessins. Assez garni et surabondant. Ce papier sera appliqué sur un seul mur pour ne pas surcharger la pièce. Les autres murs seront habillés soit d’un papier uni et neutre soit de peinture. Cette pratique est très tendance surtout chez les jeunes ! »

Quelles couleurs choisir ? Comment les appliquer ? Comment mettre en valeur la structure, le volume de la pièce ? Ces questions peuvent être compliquées pour "le commun des mortels". Certaines firmes de peinture peuvent vous aider et vous renseigner. Parfois même, des conseillers se rendent à domicile pour vous fournir un diagnostique personnalisé de votre intérieur. Et éviter le faux pas. « Habiller ses murs, c’est une question de personnalité, de psychologie. Les attentes des clients sont nombreuses et vastes, pointe Jean-Luc Capron, Conseiller Levis. La tendance est un guide. Elle nous donne des exemples, de l’inspiration pour illuminer une pièce. Mais, la tendance n’est pas essentielle. Ce qui importe est de se sentir bien dans sa maison. D’injecter une partie de son être dans son intérieur. Pour se créer un véritable cocon. »