Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/03/2009

Video - Delpha Salle de Bain

06/03/2009

Vidéo - Thomas & Piron

Dites 'E'

PHOTO COLVER2.jpgDès lors, la principale économie sera celle réalisée sur l’énergie et donc sur le degré d’isolation de l’habitat. A cet égard mieux vaut anticiper et dépasser les seules normes légales et opter pour un niveau ‘E’ strict (*) . En Flandre, celui-ci sera de E80 à partir de 2010. En Wallonie, le niveau E du logement est de E100 depuis le 1er janvier de cette année. La valeur K (**) imposée est K45. La Wallonie renforcera certainement ses normes rapidement. Bruxelles a mis la barre plus haut que la Wallonie et la Flandre. Depuis septembre 2008, une valeur K maximale de 40 et un niveau E de 70 y sont appliqués.

En ce qui concerne les techniques, le dépassement des normes légales est également conseillé et il est, d’ores et déjà, préférable d’opter pour une pompe à chaleur, un chauffe-eau solaire, des panneaux photovoltaïques (produire sa propre électricité), etc. Enfin, dans le cas d’un projet de rénovation, trois points essentiels méritent une attention particulière : l’isolation du toit, l’isolation des vitrages et une chaudière à haut rendement. A noter que c’est la toiture qui mérite toujours le plus grand soin puisqu’elle constitue le premier point de déperditions calorifiques.

(*) Valeur E :
Elle exprime le rendement énergétique d'un immeuble et s’exprime par un chiffre inférieur ou égal à 100 (plus le chiffre est petit meilleur est le rendement). La valeur E est calculée par l’évaluation des différents postes ayant un impact sur la performance énergétique de l’immeuble (p.ex. : la compacité, l'orientation, les matériaux utilisés, le degré d'isolation thermique, le système de ventilation, la superficie totale des fenêtres et la valeur d'isolation des châssis/vitrages, l'exploitation de la chaleur solaire, l'installation de chauffage, etc. )

(**) Valeur K :

L'isolation globale d'une habitation est exprimée au moyen d'un nombre, la valeur K. Plus la valeur K est faible, mieux la maison est isolée et plus les déperditions de chaleur sont faibles. K0 serait une valeur parfaite, K infiniment grande s'applique à l'air extérieur. K55 est la valeur d'une maison moyennement isolée, K30 celle d'une une maison basse énergie, et avec une valeur d'approximativement K15 il s'agit d'une maison passive.

05/03/2009

Vidéo - la brique ZERO

Pensez industriel et énergie

loft.jpgUne construction réalisée via des techniques et des matériaux industriels s’avère moins chère qu’une construction classique (… à condition d’être appliqués correctement). Une structure métallique ou une ossature en bois illustrent ce principe puisque les frais de main-d’œuvre pour ces techniques sont réduits. Ainsi, il est actuellement possible de livrer sur chantier des parties de mur en briques sous forme de panneaux ou de fabriquer des murs prêts à l’emploi en usine. Il suffit de les monter sur chantier pour obtenir un gros œuvre parachevé. Au-delà du concept choisi, il est clair que les principales économies ne se feront pas sur la construction elle-même mais sur son mode d’exploitation (pour mémoire on estime qu’en 30 ans d’existence, une maison aura coûté plus de 2 fois son prix en frais de maintenance, de fonctionnement, de chauffage et d’éclairage !)

Pensez flexible

PHOTO CRECHE .jpg

Depuis plusieurs années, les pièces de vie s’ouvrent. Pourquoi ne pas appliquer ce principe à l’ensemble de la maison (concept loft) ? Dans ce cas la flexibilité nécessaire aux différents aménagements est facilement atteinte et des économies réalisées en termes de parachèvement. Une autre solution consiste à acquérir un bien limité au gros œuvre fermé dans lequel seule une zone de vie est parachevée. Il est toujours possible d’effectuer d’autres parachèvements ultérieurement. A un autre niveau, un sol en béton poli ou un linoléum constitue une solution parfaitement acceptable et moins coûteuse qu’une finition classique. Par contre l’économie réalisée peut parfaitement être investie dans un système de chauffage (pompe à chaleur, chauffage par les murs/sol) durable.

Photo: Crèche du Nouveau Bâtiment Général du Conseil de l'Europe (Bâtiment Agora) - Architectes: Art & Build en association avec Denu & Paradon - photographe Serge Brison

Pensez compact

Si ces initiatives sont louables et les aides appréciables, elles n’en demeurent pas moins des ‘incentives’ ou des compléments ponctuels. Or il est clair que la clé de tout logement abordable réside dans sa conception, à savoir surtout dans sa compacité. En effet, une empreinte limitée requiert moins de matériaux et génère donc une première économie. Parallèlement, il s’agira d’optimaliser l’espace disponible. Ainsi, quelle est l’utilité d’une cave si celle-ci n’est pas complètement utilisée ? Les pièces qu’on peut y placer (espace de rangement, garage(s), laverie, local technique, etc.) ne nécessitent pas de finitions importantes (implantées au-dessus du sol, elles réclameraient un parachèvement et donc un coût).