Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04/03/2010

Le règne de l'isolation

Primes, maisons passives, triples vitrages,... S'il est une constante de l'édition 2010 c'est l'omniprésence de l'isolation. La plupart des constructeurs y font référence dans leur domaine et c'est aussi le cas de Sapa, une société suédoise basée en Belgique qui construit des systèmes pour fenêtres en aluminium.

P1020748.JPG

Difficile de passer à côté de leur stratégie de communication : stand blanc comme la banquise, ours polaire de rigueur, ... On joue clairement, et comme tant d'autres, la carte de l'économie d'énergie et du développement durable. Le produit : des systèmes en aluminium vendus aux architectes et menuisiers pour construire portes ou fenêtres. La marque de fabrique : l'isolation.

"Sapa est un groupe suédois mais tous les développements se font en Belgique", explique la responsable de la communication An Van Hemeldonck. "On a toujours été pionniers en matière d'isolation thermique mais depuis quatre ans on a vraiment accentué tous nos développements là-dessus : construction de nouveaux bâtiments très isolés, rénovations d'anciens bâtiments, et transformation en maisons passives". Les clients peuvent alors choisir eux-même le niveau d'isolation de la maison qu'ils font construire ou rénover.

 

P1020745.JPG

Présente en Belgique depuis 1986, la société fournit uniquement ce qu'elle appelle "les systèmes", illustrés ci-dessus. C'est alors aux menuisiers et architectes d'y intégrer les châssis et les vitrages pour un prix d'ensemble de 450 euros le m2.

En raison de cet aspect intermédiaire, Sapa ne s'adresse pas aux particuliers. "Nous avons trois objectifs à Batibouw" poursuit An Van Hemeldonck. "Informer les architectes, assurer l'image de marque de l'entreprise, et soutenir nos clients qui ont un stand ici en leur fournissant des données sur les particuliers qui sont venus nous voir. On ne vend absolument rien".

 

 

P1020739.JPG

La crise, ils la connaissent mais indirectement puisque d'après leurs clients, les prix sont sous-pression... Tout bénéfice pour le consommateur.

Les commentaires sont fermés.